ARCHIVES

ARCHIVES enclos-puscaghja

 

La II ème Fête des Bergers et des Gens de Montagne

C’est à Barghjana, le Samedi 08 Octobre 2011.

 

Pour la deuxième fois, un vrai bel évènement pour les trois hameaux de notre village, Manso. Mais c’est en fait toute la vallée du Falasorma « unanime et coordonnée » qui s’est mobilisée (je pense en particulier aux amis de Galéria) pour que cette journée de rencontre entre « Bergers et Montagnards »soit une réussite.

Voici le programme tel que nous l’avons imaginé.

Matinée : Elle commence vers 10h30, par une « Messe chantée » à la mémoire de tous les nôtres et de Jacquot Luciani, le berger de chèvres Niolin, symbole de l’hospitalité montagnarde. (Si les conditions météo s’y prêtent, la messe, célébrée par l’Abbé Coéroli, aura lieu en plein air. Les belles voix de Balagne, du Niolu et d’ailleurs… oubliez ce samedi la chasse aux sangliers -c’est promis, ils seront là, fidèles aux postes, samedi prochain- et venez unir vos voix aux nôtres).

Midi trente : C’est l’heure du « Banquet Montagnard ». (Réserver est indispensable)Au menu : lentilles, longe de porc en sauce (Recette Papi Jo). Fromage Corse.

Après-midi : Vers 14h30, projection dans l’église de Barghjana d’un film documentaire sur la transhumance des chèvres de Galéria vers le Niolu. Suivi d’une discussion où chacun pourra porter témoignage de son expérience, partager avec nous ses souvenirs et écouter les jeunes bergers et accompagnateurs nous parler… de leur métier et d’avenir.

Vers 17h 30 : Remise des prix de la deuxième session du Concours Régional du Fromage Fermier de Corse -Casgiu Calinzana-. Suivie d’un apéritif offert par l’association « Transhumance, les Amis de Puscaghja » organisatrice de la Fête des Bergers.

En Soirée : Le « Repas du Berger » : Au menu, Soupe Corse (Recette Papi Jo), Fromage. (pensez à réserver vos repas, c’est indispensable). Au plaisir de la table et du partage, on ajoutera la pratique des Jeux & Arts traditionnels « a morra, chjama e respondi »… conteurs, chanteurs, musiciens, si vous avez du talent, et que l’envie est là, venez participer. C’est ensemble que nous inventerons une soirée totalement, définitivement inoubliable !(Les talentueux poètes de l’ « associu di u chjam’è rispondi » nous feront l’amitié de leur présence).

 

Toute la journée, de nombreux artisans représentatifs d’une production locale de qualité seront également présents sur l’espace de la fête. Ainsi vous pourrez « taster » les miels, confitures, gâteaux, farine de châtaignes, huile d’olives, titiller votre taux de cholestérol avec crêpes et beignets… ou bien encore acquérir des objets souvent utiles au quotidien ; clochettes pour animaux, paniers tressés, couteaux… La culture ne sera pas oubliée. Des auteurs ; Le photographe François Périgot, l’archéologue Claude Marie Weiss, le journaliste et écrivain Pierre Jean Luccioni et un éditeur de renom ; Les éditions Albiana. Tous, viendront partager avec nous, les belles histoires, les beaux bouquins.

 

 

La fête sera belle, bordélique et joyeuse… comme la vie.

Alors, ne la manquez pas,  Ensemble, inventons-la !

 

Contact : Mail  bamboulaberger@gmail.com  – Tél : 04 95 62 01 59 – 06 21 78 08 87

Pour ceux venus de loin qui voudraient passer la nuit sur place, voici une liste -non exhaustive- des adresses utiles.

Hôtel le Fangu : 04 95 62 01 92 – Hôtel A Farera : 04 95 62 01 87 – Gite d’étape de Galéria : 04 95 62 00 46 – Taxi Ange Costa : 06 24 93 30 95

affichecorse2011.jpg


pdf affiche Fête des Bergers .pdf

pdf affiche Fête des Bergers version Corse.pdf

 

 

 

versciuttulli.jpg


et maintenant, voilà 2011 !..;

2010 à peine achevée, nous voilà déjà en 2011. Bonne et heureuse Année à tous.

 

 


Quelques nouvelles.

La première « Fête des Bergers et gens de Montagne » de Barghjana, a comme vous le savez, marché du feu de Dieu. L’ensemble de ceux qui ont bossé pour qu’elle existe a donc décidé qu’elle devait être reconduite en 2011. Si vous pensez que fêter cette communauté est une bonne idée, et que l’envie de participer soudain vous envahit ; N’attendez pas que ça passe. Inscrivez-vous (*) très vite à l’association « Transhumance, les Amis de Puscaghja » où votre renfort est attendu.

Autre beau projet : Mi-Mai, nous ouvrons un « Chantier Nature ». L’idée est la suivante :

Plutôt que d’aller chacun éliminer les calories excédentaires dans des courses sans but, nous vous proposons de participer, désormais utile et joyeux, à un « Réveil Musculaire Collectif, et … Printanier ! ».

Nous voudrions, sur l’espace d’un ou deux week-ends, ré-ouvrir l’ancien sentier reliant la Vallée d’Ascu à celle du Falasorma. Pour info : ça part d’environ 200 mètres d’altitude pour déboucher à quasi 2000 mètres (en passant par le vallon de Bocca Bianca et la bergerie de Maghine).

Autant dire un truc un peu sportif et un gros besoin de gros bras en perspective. Avis à tous les exterminateurs d’arbrisseaux et autres bourreaux de broussailles !!!.. nous avons besoin de vous, pour mener à bien ce super projet.

 

Il me reste à vous dire que, fidèles à l’engagement pris, de consacrer les bénéfices de la Fête des bergers à notre jeune amie Ajacienne -Marion, 14 ans, touchée dans sa chair et son esprit par une grave maladie orpheline- nous avons fait parvenir à l’ordre de l’association « Un Avenir pour Marion » un chèque de 3000 euros afin d’aider à adapter son espace de vie à l’évolution de son handicap. Merci à tous pour votre implication et votre générosité.

 

 

automne.jpg automne2.jpg

La Grande Fête des Bergers et des Gens de Montagne.

 

C’est à Barghjana, et c’est le Samedi 9 Octobre2010.

 

Cette fête est un évènement pour le village, la vallée et notre association.

Elle est organisée à l’initiative de l’Association « Transhumance, les amis de Puscaghja ». Son but est de recueillir les fonds nécessaires au financement des divers projets inscrits au calendrier de l’association. Dont, cette année la remise en état programmée de l’ancien sentier entre la Vallée de Bocca Bianca et le Haut Ascu.

Le matin : elle débutera vers 11 h, par une messe chantée en mémoire de Jacquot LUCCIANI, berger de chèvres à Vaccaghja, qui fut et reste pour tout ceux qui l’ont jadis côtoyé, comme l’image de  » l’Hospitalité Montagnarde « .

Midi : c’est l’heure du « Banquet Montagnard » (n’oubliez pas de vous inscrire, c’est indispensable).

 

Début d’après-midi : vers 14 h, place au « Grand Déballage ». Une bourse d’échanges des objets du quotidien (ou pas) à laquelle chacun peut participer, soit en troquant, soit en vendant. Les artisans qui souhaiteraient faire mieux connaitre leurs produits, peuvent venir les proposer à la dégustation et à la vente. (Pour des raisons d’organisation, il est demandé à ceux désirant participer à l’une ou l’autre des activités proposées de passer un mail à l’adresse bamboulaberger@gmail.com : c’est pour vous facile, rapide et pour nous un élément d’information absolument capital pour le bon déroulé de la journée).

En soirée : tout devrait commencer par des grillades - pensez à réserver par mail, c’est indispensable - et finir, tard, beaucoup plus tard, par des chansons !! .. Pour des questions de budget (et de place !) nous avons provisoirement renoncé à l’invitation des stars internationales les plus en vue. Aussi, il serait bon que les Conteurs, Chanteurs et Violoneux amateurs (les pros sont les bienvenus) descendent régaler les oreilles à grand pavillon des Montagnards. N’oubliez pas vos instruments (de musique).

La fête sera belle, bordélique et joyeuse… comme la vie. Alors, ne la manquez pas !  Ensemble, inventons-la.

 

Pour lire l’affiche, l’imprimer et la diffuser cliquez

pdf bamboula des montagnards.pdf

 

26septembretafunatu.jpgpiliertafunatu1.jpg

L’organisation ne rechigne pas à l’effort. Ce 26 Septembre, nous sommes allés chercher la Glace et l’eau pour la « Fête des Bergers et des Gens de montagne » à la base du pilier ouest de Tafunatu… pas croyable, ce qu’on va vous gâter !

 

Puscaghja, le 02 Septembre 2011.

La connexion n’étant pas terrible aujourd’hui, la création de la page est reportée à demain !.. Ce soir, temps bizarre. C’est chaud, orageux et le vent est archi sec. De temps à autres de grosses gouttes de pluie chargées de sable explosent sur les tables… l’atmosphère est très « désert des Tartares ». Une magnifique et plutôt rare épeire diadème mâle a tissé un bout de toile dans l’encoignure de la fenêtre nord-est, coté grandes parois. Elle aussi, je le sens bien, attend… mais quoi !

Puscaghja, le 03 Septembre 2011.

.. en fait, Monsieur attendait Madame. Le problème c’est qu’il doit y avoir un peu de mou dans la relation. Je dis ça, j’en sais rien.. mais bon, comme ils sont chacun à un bout de la pièce, c’est sans doute qu’ils ne sont pas prêts à partager les moustiques !

Nous y avions échappé cette année… Très mauvaise  nouvelle pour la saison prochaine :

Les chenilles processionnaires commencent à coloniser les pins du bivouac ! Elles sont pour l’instant minuscules (entre 1 et 2 mm) mais extrêmement nombreuses. (je crois bien n’en avoir jamais vu autant). Pour l’heure, leur unique horizon, c’est manger, grossir et tisser un cocon avant les premiers froids. L’idée c’est passer l’hiver au chaud, le ventre plein. A  ce stade du cycle, pas encore de problème d’allergie, mais je vais devoir agir avant qu’elles

 

Ça file, ça tisse, ça découpe, ça digère… les processionnaires préparent l’hiver.

ne se « gavent » des aiguilles de mes pins. Par leur insatiable gourmandise, leur reproduction foisonnante et les milliards de poils urticants qu’elles répandent aux quatre vents… Ces bestioles sont un total fléau. Pas qu’elles tuent les arbres, non ! Mais printemps venu, la vision de nos grandes forêts décharnées, grouillantes de chenilles obèses qui explosent en longs filets verdâtres sous les croquenots crantés des premiers randonneurs du CAF : ça, c’est vraiment sinistre !

Peut être un jour « prochain » se préoccupera t-on du cycle de plus en plus rapide de ces infestations chaque fois plus denses. La forêt de pins n’est, à ce qu’il me semble, plus guère exploitée dans nos massifs. Elle poursuit donc tranquillement sa (re)conquête vers les cimes. Petit inconvénient, elle acidifie le sol -demandez donc aux vaches et aux mouflons* ce qu’ils trouvent à brouter sous les pins), elle est aussi très sensible au feu, et désormais régulièrement infestée par ces foisonnantes bestioles (seules les mésanges semblent s’en régaler.. uniquement au premier stade).

Pinus negra : Bilan globalement contrasté.

* S’agirait-il là, de l’une des causes -sans doute multiples- de la stagnation constatée de la population de mouflons.

 

Puscaghja, le 15 Septembre 2011.

Pour la rivière Lonca, un peu d’eau serait bienvenue.

Du mauvais temps parfois, (trois fois dans la saison) mais peu de pluie depuis déjà plusieurs mois. La rivière au niveau du refuge est désormais très, très basse ! Le minuscule filet qui subsiste chemine (se planque) désormais à l’ombre, sous les pierres du lit. Pour la végétation et l’alimentation des sources (la plupart de celles des environs qui autrefois alimentaient bergers et bergeries, sont totalement à sec, Mazze, Tusella…) il serait bon que la pluie vienne, tombe dru et longtemps.

 

Le lit à sec de Lonca au niveau du refuge… difficile pour la survie du monde de la rivière.

Quel est l’impact de ces cycles de quasi assèchement sur la faune (très originale et essentiellement endémique) de cette partie fragile du cours. Euproctes, discoglosses, crustacées, truites…  Existe t’il des gens qui, sur le terrain, étudient les causes et conséquences du niveau moyen de plus en plus bas des rivières de l’Ouest de l’Île ?

 

 

Premier gros orage de la saison !

Il a fallu attendre ce jour 8 septembre, 10 heures du matin pour avoir enfin, le premier gros orage de la saison. Voilà qui va ressaisir la pelouse moribonde de puscaghja et avec un peu de chance, contribuer à faire disparaître ces millions de mouches qui nous envahissent depuis une semaine.

 

orage2.jpg

oragepuscaghja.jpg

la crue dévale le ravin de Lonca

 

 

Partage et découverte

Encadrement et élèves du collège de LURI, en visite pour un week-end « découverte du milieu montagnard », au refuge de PUSCAGHJA. La pluie n’a certes pas facilité les choses, mais l’expérience s’est déroulée dans une vraie bonne humeur. Tous, (encadrement compris) ont parfaitement intégré le partage des taches et pratiqué sans arrière pensée le dévouement au collectif. Les installations du refuge ; douches, toilettes, furent balayées et lavées avec entrain. Et les toiles de tente pliées. Je garantis que pas un seul petit bout de papier (de bonbon) n’est resté sur la pelouse.

Merci à toutes et à tous. Bonne année scolaire.

img0049.jpg

Vaisselle du petit matin

img0046.jpg

Partage du repas entre deux averses …

SÉJOUR PLUVIEUX, SÉJOUR HEUREUX !!

 

 

GRÈVE DE LA FAIM DU 31 MAI AU 8 JUIN 2010.

Afin de mieux comprendre ce qui se joue et pourquoi cette action, voici sous forme de document pdf. un rappel de l’histoire singulière du refuge de Puscaghja.

 Cliquez pour ouvrir le doc. 

pdf communiqué du 31mai.pdf

 

photo1.jpg

 

LA PÉTITION PROPOSÉE A LA SIGNATURE

petition.bmp

Pour consulter le livre d’or des signataires et des commentaires apportés à la pétition, cliquez ici !

 

soleilcouchantguagnarola1.jpg

De sueur, de pierre et de lumière. Le chemin de la transhumance au passage de Guagnarola.

 

evisarassemblement.bmp

affiche.bmpphotobastiafabiennegiovanni.jpg

Photo de Fabienne Giovanini

 

C’ESTFAIT !

Ce jour, mardi 8 juin, J. Luc Chiappini (Président du Parc) a engagé sa parole sur un accord honorable pour les deux parties.

J’ai donc cessé ma grève de la faim.

Je suis infiniment fier d’avoir, en si peu de temps, réuni autant d’amis d’une aussi  grande qualité. Nous avons mené un beau combat, et nous l’avons gagné avec le souci de ne jamais blesser.

Du fond du coeur, merci à toutes et à tous.

Un merci particulier à nos élus/relais: J. Félix Acquaviva, maire de Lozzi et J. Jacques Gianni, maire d’Evisa, dont le travail discret et efficace a permis d’ouvrir un espace de discussion plus serein.

                                                                                                           Dumè flori


EXTRAIT de « PAR LES CHEMINS DE LA CORSE » de Fabienne Maestracci -Ed Albiani- 

Cliquez sur le document pdf pour l’ouvrir et le lire 

pdf Une vie à Puscaghja.pdf

 

cimg0653.jpg
img2832.jpg

 

Dumè au refuge de Puscaghja

Il a cassé les rochers pour faire pousser la pelouse, remué des tonnes de pierres, concassé, imbriqué pour donner vie à des terrasses de granit aux allures de monuments cultuels. il a procédé méthodiquement au lifting du vieux sentier, celui de ses ancêtres, puis s’est attaqué à la reconstruction des lits du refuge. Il a régulièrement franchi Capronale le sac chargé des courses faites à Calvi et régalé ses convives de bolognaises gouteuses ou de poires au chocolat fondant. Nous savons les conseils avisés du montagnard, l’accueil, l’aide aux randonneurs en détresse.

Alors, simplement, MERCI et à cet été.        -Les Nomades-

 

Merci de laisser commentaires et encouragements

Pour cela, il vous suffit de cliquer sur le mot commentaire (juste dessous) et d’écrire en bas de page sur le champ ainsi ouvert. Votre message n’apparaitra pas tout de suite sur le site. Il existe un petit temps de latence… et si vous n’y arrivez pas, Réessayez !

 

TENI FORTE !!

photobastiafabiennegiovanni.jpg

Rassemblement de BASTIA                              Photo de Fabienne Giovanini

img2066.jpg

Rassemblement d’EVISA

petition.bmp  

Si vous partagez ces quelques valeurs  : Merci de signer dés à présent la pétition.

Votre engagement, vos encouragements sont les bienvenus.

Pour cela, il vous suffit de cliquer sur le mot commentaire (juste dessous) et d’écrire en bas de page sur le champ ainsi ouvert. Votre message n’apparaitra pas tout de suite sur le site. Il existe un petit temps de latence… et si vous n’y arrivez pas, Réessayez !

Laisser un commentaire




justine5927 |
celinesbz |
PHILAMAGHREB |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Marion
| Marcheurs du Québec
| Maison d'hôtes-GuestHouse